Skip to main content

TRIUMPH TE-1 PROJECT

LA CRÉATION D'UNE OFFRE BRITANNIQUE DE MOTOS ÉLECTRIQUES

PHASE 2 – PROTOTYPE DU GROUPE MOTOPROPULSEUR

Project Triumph TE1 - Prototype electric motorcycle sketches

 

 


Avec la présentation exclusive de l'innovant groupe motopropulseur électrique et de la batterie, ainsi que les premières croquis du prototype final du projet TE-1, la phase 2 de cette collaboration historique en quatre phases dans le domaine du design et de l'ingénierie britanniques s'achève avec succès. 

 

  

Conformément aux objectifs annoncés au début du projet TE-1 en mai 2019, axé sur le développement d'une technologie de moto électrique spécialisée et de solutions intégrées innovantes, cette collaboration unique entre Triumph Motorcycles, Williams Advanced Engineering, Integral Powertrain Ltd et WMG de l'Université de Warwick, financée par l'Office for Zero Emission Vehicles, a déjà obtenu des résultats remarquables.

Grâce à l'innovation dans la conception de la batterie et du groupe motopropulseur, les résultats des premiers tests de performance dépassent de loin les repères actuels et les objectifs de l'industrie. Les développements en matière de performance, d'efficacité et d'autonomie permettent au projet TE-1 d'atteindre pleinement les objectifs du partenariat, à savoir améliorer la crédibilité et le profil de l'industrie britannique, en apportant une contribution substantielle à la future stratégie de Triumph en matière de motos électriques.

Annonce de la finalisation de la phase 2 - avec la présentation du prototype de batterie et du groupe motopropulseur, les premiers résultats de très hautes performances, et les premiers dessins de la moto prototype du projet TE-1 qui prendra forme à la fin de la prochaine phase

Les principales réalisations du projet à ce jour sont des résultats d'essais qui montrent une importante innovation en matière de masse, de technologie des batteries et de performances du groupe motopropulseur, dépassant l'objectif fixé par le Conseil automobile britannique pour 2025, répondant ainsi aux objectifs ambitieux du projet visant à apporter une véritable innovation pour une nouvelle norme de performance des motos électriques.

Le projet TE-1 est une collaboration unique entre quatre grands leaders industriels et universitaires britanniques - Triumph Motorcycles, Williams Advanced Engineering, Integral Powertrain Ltd.'s e-Drive Division, et WMG à l'université de Warwick.

L'objectif de ce projet de deux ans est axé sur le développement des capacités des motos électriques - en fournissant une contribution à la future offre de motos électriques de Triumph, en favorisant l'innovation, les capacités et la nouvelle propriété intellectuelle, en améliorant la crédibilité et le profil de l'industrie et du design britanniques.

Le projet TE-1 est financé par l'Office for Zero Emission Vehicles (OZEV) du gouvernement britannique et mis en œuvre par Innovate UK.

 

 

 

"Cet important projet constituera l'une des bases de notre future stratégie en matière de motos électriques, dont l'objectif ultime est de fournir ce que les motards attendent de leur Triumph : un équilibre parfait entre performances, maniabilité et facilité d'utilisation au quotidien, avec le caractère authentique de Triumph."

 

" La finalisation de la phase 2 et les résultats prometteurs obtenus à ce jour donnent un aperçu passionnant du potentiel futur électrique et mettent en valeur le talent et l'innovation de cette collaboration britannique unique. Sans aucun doute, les résultats de ce projet joueront un rôle important dans nos efforts futurs pour répondre à l'ambition et au désir de nos clients de réduire leur impact sur l'environnement et pour un transport plus durable", a déclaré Nick Bloor, PDG de Triumph. 

 

 

Étape

INSCRIVEZ-VOUS POUR DÉCOUVRIR TRIUMPH TE-1 PROJECT

Conditions générales

Nous prenons nos responsabilités en matière de confidentialité très au sérieux. Triumph a toujours respecté et respectera toujours vos données personnelles.

 

PROJECT TE-1 – LES RESULTATS DE LA PHASE 2
Prototype de Batterie et du groupe Motopropulseur

 

 

 

WILLIAMS ADVANCED ENGINEERING (WAE)

Sur la base des exigences fixées, nous avons identifié la technologie de cellule et l'architecture de batterie appropriées pour atteindre les objectifs de performance. En utilisant ce cadre, nous avons ensuite optimisé la disposition du module de batterie pour équilibrer la masse et le positionnement dans le châssis du prototype en tenant compte du centre de gravité, de l'espace et de la relation avec le groupe motopropulseur et l'approche de charge.

Outre la disposition des modules, nous avons également développé une nouvelle unité de commande du véhicule, unique en son genre, qui est intégrée au bloc de batteries afin de minimiser le poids et le packaging. En parallèle, WAE a également créé un logiciel de gestion de batterie innovant pour garantir que la puissance est fournie en fonction des performances de la batterie. 

Le résultat de la phase 2 pour WAE est une batterie entièrement testée sur banc d'essai, dont les performances dépassent tout ce qui existe sur le marché en termes de puissance et de densité énergétique.

"Nous sommes ravis de participer à ce projet, qui vise à fournir une technologie de batterie et des systèmes de gestion de nouvelle génération. Dans le contexte actuel, on peut dire que la plupart des technologies de motos électriques offrent des performances dégradées lorsque la charge de la batterie est faible. En utilisant une solution légère et compacte, nous avons été en mesure d'offrir au conducteur toutes les performances, tout le temps (indépendamment de la charge de la batterie), et une autonomie de premier ordre. Nous nous sommes attachés à repousser les limites pour réduire la masse et optimiser la position de la structure afin d'améliorer la maniabilité. Nous avons également repoussé les limites des performances de la batterie, en équilibrant la conception en fonction de l'accélération et de l'autonomie, avec des simulations basées sur le pilotage sur circuit. En d'autres termes, aussi agressif que possible", a déclaré Dyrr Ardash, directeur commercial senior, Williams Advanced Engineering. 
"La densité d'énergie de cette nouvelle batterie sera une avancée significative par rapport à la technologie existante, donnant au pilote plus de puissance, plus longtemps. WAE a également conçu et développé une unité de contrôle électronique en combinant le système de gestion de la batterie et les fonctions de contrôle de la moto en un seul ensemble. Il s'agit d'une première sur ce marché, qui améliore le packaging et l'intégration tout en optimisant les performances et l'autonomie."

 
 

 

INTEGRAL POWERTRAIN LTD.’S E-DRIVE DIVISION 

Notre expérience dans la conception et la fabrication de moteurs et de variateurs de haute technologie nous a permis de faire passer cette technologie au niveau supérieur pour le projet TE-1. Dans la phase 1, nous nous sommes efforcés d'intégrer le moteur et le variateur, normalement séparés, en un seul ensemble compact. L'intégration réduit la masse et le volume de la chaîne cinématique en diminuant le nombre de boîtiers supplémentaires sur le véhicule, les éléments de montage, les durites de refroidissement et les lourdes connexions haute tension.

Le concept d'intégration innovant est également totalement évolutif, le nombre d'étages de puissance pouvant être augmenté pour des moteurs de plus grand diamètre et de couple plus élevé, par exemple. Combiné à notre technologie de moteur de pointe, nous avons déjà obtenu des résultats très intéressants, le moteur atteignant une densité de puissance deux fois supérieure à l'objectif fixé par le Conseil automobile britannique pour 2025. 
Nous avons également mis en œuvre une technologie avancée de commutation au carbure de silicium dans l'onduleur, ce qui réduit les pertes dans l'onduleur et permet d'améliorer l'efficacité de la chaîne cinématique, la puissance délivrée et l'autonomie. À la fin de la phase 2, nous sommes fiers d'avoir construit un nouveau moteur prototype entièrement opérationnel qui a été testé au banc et qui est performant sur tous les plans.

"L'un des facteurs les plus influents de la maniabilité et des performances d'une moto est le poids. Chez Integral Powertrain, nous nous sommes donc attachés à modifier radicalement la conception du moteur et du convertisseur, en supprimant par exemple les lourds câbles haute tension. Cela donne un produit nettement plus compact et plus léger que tout ce qui est actuellement disponible sur le marché. Le moteur produit 130kW, soit près de 180 chevaux, mais ne pèse que 10 kilogrammes, ce qui est beaucoup plus léger que la technologie existante et représente clairement une petite fraction de la masse des moteurs à combustion interne traditionnels", a déclaré Andrew Cross, directeur technique d'Integral Powertrain Ltd. "La technologie de commutation au carbure de silicium de notre nouveau convertisseur intégré évolutif contribuera à établir de nouvelles normes en termes d'efficacité des motos électriques ; l'application de cette technologie signifie un poids global plus léger avec des performances et une autonomie nettement supérieures. Parallèlement, nous mettons l'accent sur la conception pour la fabrication et l'activité d'assemblage, afin que toutes ces hautes performances du moteur et du convertisseur puissent être proposées de manière rentable. En fin de compte, il s'agira vraiment d'un groupe motopropulseur de pointe qui contribuera à définir l'avenir de la mobilité électrique. Avec le projet TE-1, nous sommes fiers de participer à ce projet phare pour l'industrie britannique".

 
 

 

 WMG, A L’UNIVERSITE DE WARWICK

Au WMG, nous avons travaillé en étroite collaboration avec tous les partenaires de TE-1 au cours des phases 1 et 2 afin de développer des modèles représentatifs pour simuler les systèmes de la moto, notamment la batterie, le moteur et la commande du véhicule. Dans un premier temps, cela nous a permis de valider les spécifications par rapport à la sélection de composants prévue en évaluant les critères de performance tels que l'autonomie et la vitesse maximale avec les modèles initiaux. Cela a permis à Triumph d'effectuer le développement du logiciel à un stade avancé avant que le hardware ne soit construit, avec des programmes de tests approfondis pour s'assurer que les tests en conditions réelles permettent le développement. Plus récemment, nous avons effectué des tests sur le banc d'essai du groupe motopropulseur en utilisant le prototype du groupe motopropulseur IPT pour nous assurer que nos simulations sont précises et pour confirmer que le moteur fonctionne dans le système comme prévu. Nous avons également fourni des conseils à Triumph concernant la législation future, l'infrastructure de chargement et les stratégies de recyclage qui devront être mises en œuvre sur les futures plateformes de motos électriques.

"La création de modèles initiaux de simulation sur ordinateur au début de la phase 1 a permis de s'assurer que le choix des composants était approprié pour atteindre les objectifs de performance définis par les partenaires pour le prototype TE-1. Nous avons poursuivi ce travail tout au long de la phase 2 du projet, en affinant les modèles à un niveau beaucoup plus complexe pour nous permettre, ainsi qu'aux partenaires, de modéliser d'autres composants de la moto, tels que le freinage, l'accélérateur, l'éclairage et d'autres systèmes, et de simuler une conduite réelle afin de fournir des opportunités de développement avant que les composants ne soient entièrement conçus. En outre, nous avons créé une plateforme physique câblée avec toutes les unités de contrôle, afin de mettre en œuvre un programme de test de validation de la conception pour s'assurer que le fonctionnement de chaque section se situe dans la plage autorisée", a déclaré Truong Quang Dinh, professeur adjoint de gestion de l'énergie et des systèmes de contrôle au WMG, Université de Warwick.

 
 

 

TRIUMPH MOTORCYCLES

Tout au long de la phase 2, Triumph a développé un tout nouveau logiciel de contrôle avancé du véhicule qui incorpore tous les systèmes électriques pour assurer une réponse intuitive de l'accélérateur, un freinage par régénération, un contrôle de la traction et toutes les dimensions qu'un client peut attendre d'une moto Triumph haute performance. En outre, nous avons intégré des stratégies de sécurité fonctionnelle de pointe dans ce logiciel, nous avons aidé WMG à effectuer des essais sur banc d'essai et nous avons également entièrement développé le nouveau prototype d'affichage des instruments. Parallèlement à ce travail sur les systèmes électriques et de contrôle, nous avons conçu un tout nouveau prototype de châssis, comprenant un cadre principal et un cadre arrière qui ont été optimisés en même temps que les batteries et les moteurs qui seront perfectionnés au cours de la phase 3 dans le prototype TE-1 qui sera utilisé comme plateforme d'essai pour les « mules » au cours de la phase 4. Au cours du développement de ce châssis, nous avons pris en compte à la fois la conception de la transmission et le style final du prototype TE-1, dont nous sommes heureux de révéler les dessins pour la première fois aujourd'hui.

Steve Sargent, Triumph’s Chief Product Officer déclare : "Le point de départ du projet TE-1 était de recueillir les commentaires des clients sur ce que les motards attendent vraiment de leurs motos et de comprendre comment une moto électrique peut leur offrir l'expérience qu'ils désirent. Cela implique de prendre en compte le type de conduite, l'autonomie, la sensation et la nature de la puissance et du couple délivrés, ainsi que l'ergonomie et les commandes de la moto. En tenant compte de tous ces commentaires, nous avons commencé la conception du châssis, en nous concentrant sur l'assemblage de tous les éléments du prototype TE-1 de manière à offrir une expérience de conduite excitante et nouvelle, mais finalement familière. Nous avons commencé à définir l'interaction entre le groupe motopropulseur et la batterie grâce au perfectionnement du logiciel, afin d'offrir une puissance et une réponse à l'accélérateur exaltantes, qui procurent un excellent contrôle et sont intuitives pour le conducteur. En ce qui concerne le style, nous avons voulu créer quelque chose de novateur et d'excitant, mais qui soit une évolution naturelle de la marque Triumph avec une finition parfaite. Quelque chose de désirable en soi, avec un ADN Triumph distinctif et certainement pas quelque chose de différent juste pour le plaisir d'être différent. En rassemblant tout cela avec les partenaires, nous sommes ravis de voir la progression d'un véhicule de démonstration aussi excitant qui incorpore la technologie de pointe nécessaire pour guider la stratégie de la future feuille de route des motos électriques de Triumph. L'équipe est fière de mener un projet aussi innovant, fort et dynamique avec un groupe fantastique de partenaires qui, en fin de compte, devrait placer l'ingénierie et le design britanniques à juste titre à l'avant-garde de la conception future des 2 roues."

 

 

 

 
Project Triumph TE1 - Electric Motorcycle engine prototype)